Après avoir annoncé le prochain lancement de mon « cercle de pairs » ou mastermind j’ai reçu plusieurs questions sur ce qu’est un cercle de pairs. Il me semble donc judicieux d’apporter quelques explications afin de clarifier ce que c’est et quels sont ses avantages.

Mastermind ? On fait une partie?

Et non malgré que ce soit bientôt les vacances je ne vous propose pas une partie du jeu mythique des années 80…

image : www.generation-souvenirs.com

 

En fait le mastermind est un concept beaucoup plus ancien et suggéré par Napoleon Hill dans son best-seller de 1937 « Réfléchissez et devenez riche ». Malgré le nombre de livres sur le sujet du développement personnel depuis cet ouvrage reste un classique, toujours dans le Top 10 des livres les plus achetés au monde (oui, oui, avec la Bible et Harry Potter)

L’idée de Hill est qu’on est plus à même de réussir en étant bien entouré qu’en étant seul. Je vous vous vois déjà lever les yeux au ciel: « ben évidemment, rien de révolutionnaire, travail d’équipe et tout et tout »

En nous entourant de personnes qui ont des talents ou des connaissances différentes des nôtres, on multiplie le niveau de connaissance et de talent auquel nous avons accès. C’est important, pour Hill on MULTIPLIE les connaissances, cela a beaucoup plus d’impact qu’additionner.

« Lorsqu’un groupe d’esprits individuels sont coordonnés et fonctionnent en harmonie, l’énergie accrue créée par cette alliance devient disponible pour chaque individu dans le groupe. » Napoleon Hill

De plus ces personnes ayant le même appétit de réussir*, elles vont se motiver les unes et les autres : pour continuer les jours de blues, pour apprendre de leurs erreurs et partager leurs succès.

Alors je suis tout à fait d’accord, en 2017 il n’y a rien de révolutionnaire dans ce que je décris mais Napoleon Hill a été surement le premier à exprimer le concept et que cela ne soit pas révolutionnaire n’enlève rien au fait que ce soit toujours pertinent et d’actualité car peu pratiqué.

OK, mais le « Mastermind » comme tu dis je l’ai avec mes amis, ma famille et mes collègues

Hmmm, permettez-moi d’en douter. Vous l’avez peut-être avec certains collègues, amis ou proches mais la relation est différente : famille et amis vous apportent un bien-être émotionnel certain mais ils ne sont pas forcément les mieux équipés pour vous aider dans votre réussite professionnelle. Il y a souvent le risque que leurs « filtres » émotionnels inconscients faussent la donne: peur de vous faire de la peine ou peur des conséquences de votre réussite par exemple. Quant aux collègues vous pouvez faire face à des non-dits, des jalousies, du manque d’intérêt ou des objectifs différents. Bien heureusement ce n’est pas toujours le cas.

Dans le cas du Mastermind ce n’est pas DU TOUT le cas. Si on utilise la traduction française du terme, « cercle de pairs », on a déjà un indice : pair. Considérez-vous vos proches et vos collègues comme vos pairs du point de vue de vos talents professionnels ?

De plus dans un cercle de pairs il n’y a pas les « filtres » émotionnels que j’ai décrits plus haut qui peuvent fausser le feedback que vous recevez. De plus ce qui vous réunit est un but ou un sujet défini et, dans mon expérience, avec un thème de développement professionnel. Vous ne cherchez pas votre meilleure ami-e et en dehors de ce but commun il n’y a pas obligation de partager vos hobbies ou vos goûts musicaux.

Quels sont les ingrédients qui font un bon « cercle de pairs » aujourd’hui ?

J’ai déjà parlé des talents et des connaissances que chaque participant apporte au groupe, voici les autres aspects qui sont clés à mes yeux pour avoir un « cercle de pairs » qui influence durablement votre carrière :

l’état d’esprit (mindset) des participants

Leur appétit d’apprendre et d’évoluer, leur curiosité pour ce qui les entoure, le désir de sortir de leur zone de confort, l’envie d’aller plus loin. C’est grâce à cet état d’esprit que la magie opère. La force des échanges entre les participants d’un mastermind est MULTIPLIÉE comme le disait Napoleon Hill.

 

l’engagement des participants

Lorsqu’on décide d’entrer dans un cercle de pairs on s’engage envers soi-même et envers les autres participants. C’est un engagement sur le plus ou moins long-terme (les plus courts sont généralement de 6 mois) qui implique qu’on participe aux réunions du groupe, qu’on fait les actions qu’on a posé et qu’on partage ses expériences et ses connaissances.

 

la candeur bienveillante

La bienveillance est cruciale pour permettre à chaque participant de partager en ne sentant pas juger. Quand je parle de bienveillance, je parle autant pour soi et qu’envers les autres. La candeur est tout aussi importante, c’est pour cela qu’on intègre un mastermind, pour qu’on nous challenge, qu’on nous offre d’autres angles que nous n’avions pas considéré. Ce n’est pas votre point fort ? Même si cela n’est pas un talent au départ vous allez le développer car vous serez amené à utiliser la candeur bienveillante régulièrement dans votre cercle.

 

l’ACTION, l’ingrédient qui change tout

L’idée d’un mastermind n’est pas de discuter de grands concepts puis de rentrer chez soi. Un mastermind est là pour nous faire atteindre nos objectifs or sans action de notre part rien ne se fera. Ici encore la bienveillance des participants vous permet d’avancer, grand saut ou petit pas peu importe. Leurs encouragements, remise en question, challenge candide vous permet de faire face à vos peurs et d’avancer.

 

J’aime, une belle opportunité de réseauter…

Nooooooon, la règle numéro uno est qu’on n’est pas là pour faire du business. Le directeur RH n’est pas là pour faire son shopping recrutement et le responsable des ventes n’est pas là pour promouvoir son nouveau système gizmo. Si vous créez un mastermind avec cet objectif c’est l’échec assuré et si vous y participez avec cette idée en tête vous vous retrouverez vite sur le banc de touche. Les participants doivent être en confiance: la confidentialité et la non-commercialisation sont de mise. De plus un cercle de pairs fait rarement plus de 10 personnes donc on a fait mieux niveau réseau. Cependant c’est une belle opportunité de rencontrer des personnes avec qui vous êtes sur la « même longueur d’ondes » et avec qui vous resterez en contact durant toute votre carrière.

Et qu’est-ce qu’un Coach vient faire là alors?

Un cercle de pairs peut se mettre en place et réussir grâce à ses seuls participants. L’intervention d’un Coach est bénéfique pour un nombre de raisons :

  • l’organisation pratique et le respect des règles du cercle de pairs afin que tous les participants aient une expérience constructive
  • le « recrutement » des participants afin que le groupe est le bon mix d’hétérogénéité et de parité
  • l’apport d’un fil conducteur ou thème (dans mon cas par exemple, le leadership au féminin et la zone de génie)
  • l’apport théorique (documentation) et dans certain cas pratique (exercice) autour du thème
  • la facilitation du groupe grâce aux techniques de coaching de groupe qui permettent au cercle de pairs d’être un groupe vivant, constructif, qui se challenge et qui avance vers ses objectifs.

Le cercle de pairs s’inscrit dans l’esprit qu’ensemble on va plus loin, que la motivation et l’inspiration que nous apporte nos pairs nous fait soulever des montagnes.

J’espère que cela répond à vos questions sur le sujet, si vous en avez d’autres n’hésitez pas à me contacter ou à consulter la page sur le Cercle des Leaders, le mastermind de leadership au féminin que je lance prochainement.

signature-Carine

Newsletter !

inspiration & outils pour être la leader de sa carrière

Félicitations ! Vous êtes inscrit !

Share This