Être authentique au travail est essentiel. L’idée que vous êtes une personne entre 9h et 18h puis une autre en dehors des heures ouvrables est largement répandue cependant elle ne pourrait pas être plus fausse ou dommageable.

Pourquoi?

 

1. Utiliser différentes « persona » est mauvais pour votre santé mentale:

En vous forçant à ne pas être en ligne avec vos valeurs, votre vision du monde peut, à long terme, être une cause de burnout ou de dépression. Cela ne signifie pas que vous n’êtes pas ouvert aux idées nouvelles ou différentes, mais cela signifie ne pas rejoindre une organisation dont la mission va clairement à l’encontre de vos valeurs essentielles.

2. Etre soi-même vous permet de développer de solides relations avec vos collègues:

Avez-vous déjà eu des difficultés avec quelqu’un au travail? Vous ne pouviez pas mettre le doigt dessus, mais le sentiment qu’on ne pouvait pas lui faire totalement confiance? Ding! Ding! Cette personne a probablement pensé qu’il devait « être » d’une certaine façon pour être accepté et réussir et, en fait, c’est l’inverse qui se passe car il ne semble pas digne de confiance. Et au fait, vous, vous pensez que personne ne le voit, mais vos collègues peuvent très bien sentir si vous n’êtes pas vous-même…

3. C’est tellement fatiguant!

Garder vos valeurs, vos émotions enfermées dans un placard toute la journée? pendant des mois ou des années? c’est épuisant! Lorsque vous êtes authentique, en ligne avec vos valeurs, que vous acceptez vos émotions, alors prendre des décisions, les relations, la vie en général est beaucoup plus facile. Et plus rapide!

Alors, pourquoi ne sommes-nous pas authentiques?

Par peur:

Nous nous inquiétons, nous pensons que nous ne serons pas acceptés, reconnus dans notre entreprise et que donc nous ne réussirons pas notre carrière .

Emotion = faiblesse:

Nous croyons que nos émotions seront vues comme un signe de faiblesse (oui, c’est 2017, les émotions sont maintenant largement reconnues comme une source d’information clé, demandez à votre équipe marketing)

Il est intéressant de noter que les personnes qui ont frôlé la mort ou une dépression grave reconnaissent souvent l’importance de l’authenticité et décident d’être authentiques afin d’être plus épanouis.

Voulez-vous aller aussi loin? Non merci, je les crois.

Si vous souhaitez vous développer en tant que leader, vous aurez compris que les points ci-dessus ne sont pas synonymes de leadership, ok?

Vous voulez être un Leader et être vous-même?

1. Le socle – la connaissance de soi

Pour être soi il nous faut d’abord nous connaitre, nous comprendre et nous accepter.

C’est un travail de longue haleine pour la plupart d’entre-nous mais sûrement le plus important que vous accomplirez dans votre vie. Il vous permettra en effet d’avoir une vie personnelle et professionnelle épanouie. Si vous ne savez pas par où commencer je vous suggère cet article.

2. Soyez clair sur vos valeurs

Grâce à une meilleure connaissance de soi vous serez plus clair sur vos valeurs personnelles, les non-négotiables. Elles sont différentes pour chacun de nous. Il est important de voir les concessions que vous êtes prêt à accepter dans votre milieu professionnel afin de ne pas vous mettre en souffrance.

Pour la petite histoire, il y a plusieurs années j’avais été approché pour travailler dans une grande société prestigieuse, beaucoup de « perks » (bénéfices) en plus du cachet sur mon CV. Mais voilà, la dite société avait des personnages que j’estimais peu dans son directoire et avait pris une décision méprisable à mes yeux face à un problème qui tuait des milliers de personnes chaque année. Je n’ai pas poursuivi cette opportunité, la décision a-t-elle été facile? PAS DU TOUT! mais je savais que je n’aurais pas été en accord avec mes valeurs si j’avais contribué au profit de cette entreprise.

Je vous invite donc à noter vos valeurs-clé, peu importe le nombre, et à contempler si votre vie professionnelle est en accord avec vos valeurs. A vous de juger le niveau de « flexibilité » que vous acceptez d’appliquer. Et surtout ne laissez pas les autres (j’inclus les médias, la morale ou la culture) juger de vos valeurs ou de votre flexibilité!

3. Soyez transparent dans vos relations

La transparence dans votre communication et l’alignement avec vos valeurs vous ouvrent la porte vers de meilleures relations avec vos collègues et collaborateurs. Même si vous n’avez aucun désir d’en faire vos amis cela vous permet d’avoir des relations bien plus efficaces.

Bien evidemment être soi-même ne veut pas dire être grossier ou égoïste. Cela marche dans les 2 sens et vous vous devez d’entendre et de respecter les valeurs d’autrui. Et au cas où je ne suis pas claire: cela s’applique à tous, collaborateurs et fournisseurs inclus.

4. Soyez « conscient » dans vos actions

Minimisez les automatismes et les actions « par défaut ». Soyez conscient de ce que vous faites et de pourquoi vous le faites. C’est plus satisfaisant et vous permet de vous assurer que vous êtes « vous » dans cette situation, aligné avec vos valeurs (ou du moins clair sur les concessions que vous faites)

Cela s’applique particulièrement à la prise de décision, bien evidemment à vos relations et aussi à la manière dont vous gérez vos émotions.

Si vous avez peur de fatiguer à être « conscient » toute la journée, je vous invite à trouver des aspects où l’automatisme est le bienvenu: par exemple ma garde-robe professionnelle a été fortement réduite, une couleur de base et un petit nombre d’items = peu ou pas de décisions chaque matin. Quel pourrait être le votre?

Et rappelez-vous que si vous n’aimez pas ce que vous voyez, à vous de faire les changements nécessaires, c’est permis!

 

J’espère que cela vous est utile et n’hésitez pas à partager vos réflexions sur le sujet.

signature-Carine

 

 

NB: être soi-même ne veut pas dire être grossier ou égoïste envers les autres.

Newsletter !

inspiration & outils pour être la leader de sa carrière

Félicitations ! Vous allez recevoir un Email pour confirmer votre inscription.

Share This