C’est très simple: asseyez-vous en tailleur pendant 3 à 4 heures par jour, vider votre esprit et tout deviendra clair.

Ca ne vous parle pas? Vraiment? Je suis surprise, mais ok, regardons quelques alternatives.

Tout d’abord détruisons un mythe, comme le montre mon intro, la connaissance de soi est souvent associée à des trucs de hippie ou spirituels, or il n’y a rien d’ésotérique à vouloir mieux se connaître et comprendre nos motivations et cela ne passe pas par une quête spirituelle (sauf si vous le souhaitez).

Deuxièmement, c’est accessible à tous, pas de formation à la méditation ni de formation en psychologie nécessaire. Tout ce dont vous avez besoin est un véritable désir de vous développer et la réalisation que cela en est la première étape.

Si vous êtes ici c’est que vous voulez des conseils pratiques, alors voici quelques suggestions, la liste n’est pas exhaustive, si quelqu’un vous donne la formule « magique » pour accéder à la connaissance de soi, je vous suggère de partir en courant avant de leur remettre votre argent ou pire, votre esprit !

Soyez bienveillant

Avant de vous lancer dans ce fabuleux voyage, je vais vous demander de passer un accord avec vous-même. Le deal est que vous soyez BIENVEILLANT avec vous-même. Il y aura beaucoup de conversations intérieures et cela est une excellente source d’information. Cependant, si vous êtes constamment en train de vous juger ou de vous critiquer, vous obtendriez l’effet inverse: vous apprendrez peu sur vous-même et votre estime de soi sera affaibli, pas franchement le but du jeu!

Au contraire de ce que dit Jack Nicholson, vous pouvez « accepter la vérité », mais une vérité constructive pas un procès d’assises.

Testez-vous

La première fois que j’ai fait le test MBTI, j’ai été bluffé, et pas toujours comme je l’espérais, il y a certains aspects de ma personnalité que je n’ai pas franchement aimé, mais j’ai dû convenir que c’était bien moi (et la famille et les amis ont confirmé, sniff). Vous pouvez faire le test MBTI gratuitement (ici) et il y a des ressources – en anglais- pour mieux comprendre le résultat (ici). Si vous pouvez le faire avec un consultant MBTI ça sera encore plus enrichissant (allez faire du lobbying auprès de votre DRH!)

De nos jours, l’Ennéagramme est également très populaire, je ne connais pas ce système dans le détail, mais beaucoup de mes collègues coach en sont fans. Bien que différent du MBTI l’impact sera le même et donnera quelques chemins à explorer. Vous pouvez faire le test gratuitement et en savoir plus sur les 9 types ici.

Enfin, vous pouvez vous rapprocher de Moovaxis, Christelle Lebeau propose le Disc de Marston ou 4colors, des outils qui nous donnent des pistes d’exploration. Suivez-la sur Linkedin, elle propose régulièrement des infos intéressantes: Moovaxis

Attention, ces outils ne sont pas paroles d’Evangile, je dirais qu’ils permettent d’éclairer des angles morts et à mieux comprendre notre comportement. Si la connaissance de soi était simplement le résultat d’un questionnaire cela se saurait.

Soyez (au) calme

« Plus vous devenez calme, plus vous pouvez entendre. »- Ram Dass

Ram Dass a mis le doigt dessus, arrêtez un peu le chambard autour de vous. Demain, sur votre trajet, plutôt que d’allumer la radio ou d’ouvrir un livre, laissez simplement votre esprit errer. Ce qui sortira sera peut-être un peu aléatoire, mais laissez courir votre esprit et choisissez les points qui vous semblent intéressants à poursuivre. Vous pouvez aussi vous posez des questions sur une situation, une personne, votre travail de rêve, il n’y a pas de limites … personne n’en saura jamais rien 😉

Par exemple: je me demande pourquoi Paul m’a ennervé lors de la réunion aujourd’hui? Qu’est-ce qu’il a dit? La meilleure façon de le décrire est que j’ai été blessé. Pourquoi cela m’a-t-il blessé? Est-ce que cela me rappelle une autre situation?

Vous voyez comment vous pouvez obtenir beaucoup d’informations avec ce processus d’interrogation tant que vous ne jugez pas ce qu’il en sort – voir « Soyez bienveillant »!

Observez-vous (et les autres):

« Tout ce qui nous irrite chez les autres peut nous conduire à une compréhension de nous-mêmes.” ― C.G. Jung

Et oui, Monsieur Jung a raison, alors observez votre comportement, votre humeur, la façon dont cela change en fonction des personnes ou de la situation. Soyez curieux, vous apprendrez beaucoup de choses.

Ici il est important d’adopter un point de vue « neutre », comme un explorateur découvrant une nouvelle contrée. Cet explorateur pose des questions, faits des recoupements d’informations, formule des hypothèses. Mais il ne pose pas de jugement: Si vous vous jugez ainsi que les personnes qui vous entourent ce qui ressortira de l’exercice ne sera pas aussi intéressant car rempli de préjugés et de peur. C’est plus facile à dire qu’à faire, soyons honnêtes, et cela demande de la pratique car nous passons la plupart de notre temps à voir le monde à travers nos «filtres». Donc, une fois de plus, soyez bienveillant avec vous-même (est-ce que je me répète?), car si vous vous jugez parce que vous vous jugez, etc.. on ne s’en sort plus !

Demander

Une approche simple et efficace tant que vous é-c-o-u-t-e-z la réponse.

Je vous vois lever les yeux au ciel? Combien de fois n’écoutons-nous qu’approximativement ce qu’on nous dit? L’écoute « sélective » est une condition qui affecte la plupart d’entre nous. Si vous êtes prêt à écouter ce qu’on vous dit, demandez à vos collègues, amis et votre famille de vous faire des retours constructifs. Essayez d’obtenir du feedback varié, le feedback de votre fan-club c’est super mais ça a des limites. Vous avez besoin de commentaires positifs et négatifs mais surtout constructifs afin de comprendre l’image que vous donnez.

Le feedback est particulièrement utile lorsque vous faites un changement dans votre comportement ou que vous sentez que quelque chose ne va pas, demandez et écoutez.

Votre entreprise pratique peut-être le feedback 360e, sinon vous pouvez utiliser la fenêtre de Johari, un excellent outil pour faire le point et tracker à mesure que votre connaissance de soi se développe:

 fenetre de johari

Notez vos pensées

Lorsque vous avez des « révélations » ou des pensées intéressantes, écrivez-les ou enregistrez-les sur votre téléphone. Je suis sure que vous avez une vie trépidante, c’est dommage d’avoir une réalisation super intéressante qui pourrait considérablement améliorer et accélérer votre carrière et … et elle disparaît au milieu des milliards de pensées de la journée. Le soir venu, vous essayez de la récupérer et tout ce que vous obtenez est une version floue, très frustrant, non ? (ou il n’y a que moi qui ait une mémoire de poisson rouge!)

 

Lisez des livres sur le sujet

Vous auriez besoin de 100 vies pour lire tous les livres écrits sur ce sujet alors je vous suggère d’aller vous promener dans votre librairie préférée et de parcourir les rayons sur le développement personnel ou la psychologie et de voir ce qui attire votre attention..

Mes favoris du moment ne sont malheureusement pas disponibles en français mais je vous les suggère quand même car ils sont très intéressants:

Authenticity, How to be yourself and why it matters by Professor Stephen Joseph

The Big Leap by Gay Hendricks, disponible sur CD (ici)

Si vous avez des suggestions en français, je suis preneuse!

Faites confiance à votre intuition

J’adore les chiffres et les données statistiques, j’en ai fait une carrière, mais j’avoue que le pouvoir de l’intuition est clé dans la connaissance de soi. Vous pensez que vous n’en avez pas? Pas d’affolement, elle est probablement rouillée après des années passées dans l’oubli. Les suggestions de cet article sont comme une gymnastique pour le muscle intuitif, en un rien de temps et si vous l’écouter, votre intuition va revenir chuchoter dans votre oreille… ou gargouiller dans votre estomac… ou vous donner la chair de poule!

 

Cette liste n’est nullement exhaustive. Nous avons chacun notre propre façon de développer la connaissance de soi, et cet article est juste une source d’inspiration pour vous aider à démarrer.

Vous n’avez pas besoin d’y passer des heures, quelques minutes suffisent, mais il est probable que vous allez bientôt devenir accro, surtout lorsque vous voyez l’impact sur votre prise de décision et votre comportement au travail:

Un leadership fort et équilibré émerge sans effort.

J’espère que cela vous est utile et n’hésitez pas à partager vos réflexions sur le sujet.

signature-Carine

Newsletter !

inspiration & outils pour être la leader de sa carrière

Félicitations ! Vous allez recevoir un Email pour confirmer votre inscription.

Share This